Skip directly to content

Incubateur de Corse Au service de l'innovation

Subscribe to flux Incubateur de Corse Au service de l'innovation
Au service de l'innovation
Mis à jour : il y a 23 heures 9 min

La France loin derrière la Suisse à l’Indice mondial de l’innovation 2016

mer, 09/07/2016 - 14:19

Vu sur le Web (Publication de l'OMPI) ► Le « Global Innovation Index 2016 », dévoilé par l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle, établit un classement évaluant les résultats en matière d’innovation de 128 pays du monde entier en s’appuyant sur 82 indicateurs. Cette édition étudie les incidences des politiques axées sur l’innovation sur la croissance économique et le développement.
Les pays à revenus élevés tout comme les pays en développement cherchent à assurer une croissance fondée sur l’innovation en mettant en œuvre différentes stratégies. Certains pays améliorent avec succès leur capacité d’innovation, d’autres rencontrent encore des difficultés. La Suisse, la Suède, le Royaume-Uni, les États-Unis d’Amérique, la Finlande et Singapour se classent en tête des nations les plus innovantes au monde en 2016; la Chine rejoint le groupe des 25 nations les plus innovantes; la France, quant à elle, est seulement 18ème.

Vu sur le Web (Publication de l'OMPI) ► Le « Global Innovation Index 2016 », dévoilé par l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle, établit un classement évaluant les résultats en matière d’innovation de 128 pays du monde entier en s’appuyant sur 82 indicateurs. Cette édition étudie les incidences des politiques axées sur l’innovation sur la croissance économique et le développement.
Les pays à revenus élevés tout comme les pays en développement cherchent à assurer une croissance fondée sur l’innovation en mettant en œuvre différentes stratégies. Certains pays améliorent avec succès leur capacité d’innovation, d’autres rencontrent encore des difficultés. La Suisse, la Suède, le Royaume-Uni, les États-Unis d’Amérique, la Finlande et Singapour se classent en tête des nations les plus innovantes au monde en 2016; la Chine rejoint le groupe des 25 nations les plus innovantes; la France, quant à elle, est seulement 18ème.


La suite @bymaddyness...

Comme chaque année, l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle dévoile, en partenariat avec l’Insead et Cornwell University, le classement des 128 pays les plus innovants. Celui-ci, réalisé sur la base de 82 indicateurs gravitant autour de cinq piliers (les institutions, le capital humain et la recherche, l’infrastructure, le perfectionnement des marchés et le perfectionnement des entreprises), révèle cette année que la R&D mondiale a augmenté de 4% seulement en 2014 (contre 7% avant 2009). Un chiffre qui fait écho au ralentissement de la croissance dans les pays émergents mais également au resserrement des budgets consacrés à la R&D dans les pays à revenu élevé.

8 pays européens dans le top 10

Pourtant, malgré ce chiffre préoccupant, l’Europe compte 8 des 10 pays les plus innovants au monde, notamment grâce à ses résultats dans les performances environnementales, l’accès aux TIC et l’espérance de vie scolaire.

Comme les six dernières années, la Suisse truste ainsi la première place du classement, juste devant la Suède et le Royaume-Uni, respectivement 3e et 2e en 2015. La Finlande est quand à elle 5e, juste derrière les États-Unis, et devant l’Irlande (7e), le Danemark (8e), et les Pays-Bas (9e).

L’Allemagne, récompensée notamment aux côtés du Japon, des États-Unis et du Royaume-Uni pour la “qualité de l’innovation”, un indicateur “de haut niveau” qui tient compte de la qualité des universités, du nombre de publications scientifiques et du nombre de dépôts internationaux de demandes de brevet, entre cette année dans le top 10, après une 12e place l’an passé.

Classement 2016

  1. Suisse (numéro 1 en 2015)
  2. Suède (3)
  3. Royaume-Uni (2)
  4. États-Unis d'Amérique (5)
  5. Finlande (6)
  6. Singapour (7)
  7. Irlande (8)
  8. Danemark (10)
  9. Pays-Bas (4)
  10. Allemagne (12)
  11. République de Corée(14)
  12. Luxembourg (9)
  13. Islande (13)
  14. Hong Kong (Chine) (11)
  15. Canada (16)
  16. Japon (19)
  17. Nouvelle-Zélande (15)
  18. France (21)
  19. Australie (17)
  20. Autriche (18)
  21. Israël (22)
  22. Norvège (20)
  23. Belgique (25)
  24. Estonie (23)
  25. Chine (29)

Le rapport souligne néanmoins que l’Europe a encore quelques lacunes à combler dans les secteurs de la R&D financée par les entreprises étrangères, des exportations de technologies de pointe et des dépôts internationaux de demandes de brevet.

La France loin derrière

Si l’on peut souligner son entrée dans le top 20 cette année, avec une 18e place au classement mondial, la France est cependant encore bien loin du top 10 tant convoité, notamment à cause du manque de financement de l’innovation, mais également de ses institutions vieillissantes et de la baisse du pouvoir d’achat de ses salariés.

Devant elle, on retrouve la Corée du Sud, classée onzième après avoir gagné trois places par rapport à 2015, mais également le Luxembourg (12e), l’Islande (13e), ou encore le Canada (15e), récompensé pour ses efforts dans les domaines du cadre réglementaire, de la création d’entreprises, du perfectionnement du marché financier, du capital-risque disponible, de la qualité des universités et des publications scientifiques, ainsi que de la créativité en ligne.

Au final, la France domine également de peu la Chine, qui fait son entrée dans le top 25 du classement, notamment grâce à ses résultats positifs en matière d’innovation. C’est ainsi la première fois qu’un pays à revenu intermédiaire rejoint le groupe de pays hautement industrialisés dans le haut de ce classement. Un résultat encourageant, qui n’exclut cependant pas les écarts existants en termes d’innovation entre les pays développés et les pays en développement.

Catégories: Flux externes

La bague qui remplace la carte bleue passe du rêve à la réalité

mar, 08/09/2016 - 08:20

Vu dans la presse (Corse Matin du 7 août 2016) ► Le projet ICARE Technologies, porté par Jérémy NEYROU et Fabien RAIOLA et accompagné par l'Incubateur d'entreprises innovantes INIZIÀ, est l'un des lauréats du concours French IoT 2016 organisé par le groupe La Poste, un programme d'innovation dans l'Internet des Objets associant start-up, PME et grands groupes, qui lui permettra notamment de participer au CES à Las Vegas en janvier 2017.

Vu dans la presse (Corse Matin du 7 août 2016) ► Le projet ICARE Technologies, porté par Jérémy NEYROU et Fabien RAIOLA et accompagné par l'Incubateur d'entreprises innovantes INIZIÀ, est l'un des lauréats du concours French IoT 2016 organisé par le groupe La Poste, un programme d'innovation dans l'Internet des Objets associant start-up, PME et grands groupes, qui lui permettra notamment de participer au CES à Las Vegas en janvier 2017.

► Le système proposé par l'équipe d'ICARE Technologies est une bague équipée des technologies RFID et NFC. Cette bague permettra de remplacer l'ensemble des clés, des badges et les moyens de paiement actuels. Elle deviendra un moyen d'identification sécurisé, universel et personnel.

INIZIÀ est une plate-forme d'accompagnement de projets innovants et d'animation du territoire dans le domaine de l'innovation. Sa mission principale est de favoriser l’émergence et la concrétisation de projets de création et de développement d’entreprises innovantes.

Catégories: Flux externes

Lancement du comité de pilotage du SRDE2I aujourd'hui à la CTC

mar, 06/21/2016 - 10:15

Gilles Simeoni, Président du Conseil exécutif de Corse et les Conseillers exécutifs en charge du co-pilotage, Marie-Antoinette Maupertuis (ATC), Jean-Christophe Angelini (ADEC) et Jean-Félix Acquaviva (OTC) ont réuni le comité de pilotage du Schéma de développement économique d'innovation et d'internationalisation (SRDE2I) cet après-midi en salle de délibération de l'Assemblée de Corse. 

 

Gilles Simeoni, Président du Conseil exécutif de Corse et les Conseillers exécutifs en charge du co-pilotage, Marie-Antoinette Maupertuis (ATC), Jean-Christophe Angelini (ADEC) et Jean-Félix Acquaviva (OTC) ont réuni le comité de pilotage du Schéma de développement économique d'innovation et d'internationalisation (SRDE2I) cet après-midi en salle de délibération de l'Assemblée de Corse. 

Dans le cadre de la nouvelle organisation territoriale, la loi NOTRe a confié à la Collectivité territoriale de Corse la responsabilité du développement économique de son territoire via notamment l’élaboration d’un Schéma régional de développement économique, d’innovation et d'internationalisation (SRDE2I).

Des délibérations de l’Assemblée de Corse ont fixé les règles de mise en place du comité de pilotage (CoPil), les Conseillers exécutifs, présidents de l’ATC, de l’ADEC et de l’OTC sont responsables de l’élaboration du SRDE2I.

Les orientations du SRDEII doivent favoriser un développement économique innovant, durable et équilibré de la Corse ainsi que le maintien des activités économiques exercées en son sein. Il organise la complémentarité des actions menées en matière d'aides aux entreprises.

Le SRDEII aura un caractère prescriptif, à la fois pour les actions conduites par la CTC elle-même mais aussi pour les EPCI et les chambres consulaires. Pour que ce rapport de compatibilité puisse être compris et accepté par tous les acteurs, une large concertation est nécessaire.

Ce schéma doit être approuvé d’ici au 31 décembre 2016, ce qui laisse un délai très court pour son élaboration.

Pour garantir la démarche, les co-pilotes s’appuient sur un Comité de Pilotage réunissant la CTC, les EPCI à fiscalité propre et les acteurs économiques majeurs du territoire.

 

► Lire l’article de Corse Matin du 21 juin 2016

 

***

Catégories: Flux externes

La Collectivité Territoriale de Corse lance ses premiers appels à projets européens pour la période 2014–2020

mer, 06/15/2016 - 13:55

La Collectivité territoriale de Corse (CTC), autorité de gestion du Programme Opérationnel (PO) FEDER-FSE pour la période 2014-2020, lance une première vague d'appels à projets. Ces appels à projets invitent les candidats intéressés à formuler une proposition de projet répondant aux objectifs et conditions définis. Recherche, Energie, Numérique, Tourisme : ces appels à projets concernent les axes 1, 2, 4 et 5 du PO FEDER-FSE 2014-2020

La date de clôture de l'appel à projets est fixée au 30 septembre 2016 (Attention : se référer aux modalités de candidature de chaque appel à projets)

La Collectivité territoriale de Corse (CTC), autorité de gestion du Programme Opérationnel (PO) FEDER-FSE pour la période 2014-2020, lance une première vague d'appels à projets. Ces appels à projets invitent les candidats intéressés à formuler une proposition de projet répondant aux objectifs et conditions définis. Recherche, Energie, Numérique, Tourisme : ces appels à projets concernent les axes 1, 2, 4 et 5 du PO FEDER-FSE 2014-2020

La date de clôture de l'appel à projets est fixée au 30 septembre 2016 (Attention : se référer aux modalités de candidature de chaque appel à projets)


CONSULTEZ LES DOCUMENTS DE L'APPEL À CANDIDATURES SUR LE SITE L'EUROPE S'ENGAGE EN CORSE

AXE 1 - RECHERCHE
L'appel à projets " Recherche - Développement et Innovation " s'inscrit dans le cadre de l'Axe 1 " Structurer le potentiel de recherche-développement et innovation (RDI) de la Corse au service de la compétitivité du territoire " et a pour objectif de soutenir financièrement les projets collaboratifs innovants autour de ses deux objectifs, à savoir : Renforcer la collaboration entre la recherche académique et les entreprises régionales, et d’autre part ; Renforcer la capacité des entreprises à développer des innovations ; innovation entendue dans son sens le plus large du terme. Cet appel à projets « généraliste » doit laisser l’opportunité aux différents acteurs territoriaux de faire preuve de créativité, mais également de se positionner sur la base d’une cohésion territoriale et d’une construction partagée.

Les thématiques de l'appel à projets :

« DI MELE E DI SALE » (agriculture, agroalimentaire, aquaculture, ressources halieutiques)
« MARE E MONTI » (filière forêt-bois, cosmétologie, plantes à parfum, aromatiques et médicinales)
« ERI OGHJE E DUMANE » (culture, patrimoine, savoir-faire régionaux)
« SOLE E VENTU » (construction/écoconstruction, production de matériaux et énergies renouvelables)
« IMAGINA » (développement de l’usage et émergence de nouveaux usages en matière de TIC).

AXE 2 - NUMERIQUE
5 appels à projets :

- Priorité 2 a : 1 appel à projets
Réseau Haut Débit et Très Haut Débit régional à destination d’une communauté d’utilisateurs (éducation, santé).

- Pour la priorité 2 c : 4 appels à projets
Médiation numérique - volet 1 - ateliers numériques (médiation numérique)
Médiation numérique - volet 2 - manifestations numériques (organisation d’évènements ou de manifestations en rapport avec le numérique)
Plateformes de services numériques territoriales (e-éducation et des services e-citoyens)
Ecole numérique (architecture matérielle et logicielle à finalité pédagogique) pour les écoles du premier degré, y compris les écoles maternelles.

AXE 4 - ENERGIE

Priorité d’investissement 4 a :
- L’appel à projets « Solaire thermique 2016 »
- Les appels à projets sur les installations de production de combustible, de chaleur et d’électricité à partir de biomasse ligneuse

Priorité d’investissement 4 c :
- L’appel à projets 2016 « Eclairage public »
- L’appel à projets pour la rénovation énergétique globale et performante des logements sociaux ou tertiaires
- L’appel à projets « Construction neuves BEPOS (bâtiment à énergie positive) ou PASSIVHAUS (bâtiment passif).

AXE 5 - TOURISME

Appel à projets « Soutien aux activités de tourisme nautique » :
Ce premier appel à projets concerne la réalisation d’actions destinées à une mise en valeur touristique des espaces littoraux et marins, supports d’activités de tourisme nautique devant se concevoir et s’organiser selon une approche de développement durable et en particulier de préservation des milieux. L’objectif stratégique de cet appel à projet doit permettre ainsi d’inciter les acteurs publics ainsi que les acteurs privés du secteur associatif à mettre en œuvre des projets visant, dans une optique d’étalement dans le temps, l’amélioration des conditions d’accueil et de développement d’activités touristiques génératrices de consommations touristiques directes mais également indirectes irriguant plus largement l’économie locale.

Appel à projets « Soutien aux activités de tourisme rural de montagne » :
Ce second appel à projets concerne le soutien à la réalisation d’opérations d’investissement destinés à développer et valoriser une offre touristique au bénéfice des territoires ruraux et de montagne. L’enjeu de cet appel à projets consiste à accompagner et soutenir des opérateurs publics et associatifs dans une mise en commun de leurs ressources culturelles, identitaires et patrimoniales au service de projets de développement touristique facteurs de richesses , de cohésion sociale et d’attractivité. L’objectif stratégique de cet appel à projets consiste donc dans une logique de complémentarité à créer les conditions d’un maintien et d’un soutien d’une économie montagnarde par une structuration qualitative de l’activité touristique.

Appel à projets « Soutien à la structuration de la filière cyclotourisme » :
Ce troisième appel à projets porte sur la structuration de la filière cyclotourisme. En effet cette activité s’inscrit dans un courant de croissance global de marché continu avec différents niveaux de pratique pour lesquels la Corse fournit un terrain de jeu exceptionnel au potentiel nettement sous-exploité. A l’instar d’autres activités de pleine nature, ce type de tourisme constitue en effet une niche d’étalement de saison en se pratiquant essentiellement d’avril à juin et de septembre à octobre. L’objectif stratégique de ce troisième appel à projet consiste donc à poser les bases d’une première phase d’investissement en vue de l’émergence d’une future destination touristique vélo en Corse.

CONSULTEZ LES DOCUMENTS DE L'APPEL À CANDIDATURES SUR LE SITE L'EUROPE S'ENGAGE EN CORSE
Catégories: Flux externes

Rencontre Open Innovation en Corse — La revue de presse

ven, 06/10/2016 - 12:50

Très beau succès de la Rencontre open innovation organisée ce 9 juin à Ajaccio par Engie, Inizià, l’ADEC et l'Università di Corsica sur le thème de l'accompagnement des projets innovants en Corse. Un grand merci à tous les participants.

 

► Lire l’article sur Corse Net Info — « Semaine de l’Innovation en Corse : ADEC-INIZIÀ-ENGIE, c’est bien de révolution qu’il s’agit ! »

Steti à senta à Michel Estève, u direttori regiunali dilegatu di u gruppu ENGIE pà a PACA, Monacu è a Corsica (Alta Frequenza)

► Lire l’article du Corse Matin du 10/06/2016 ci-dessous :

Catégories: Flux externes

Rencontre Open Innovation by ENGIE : accompagnement de projets innovants en Corse

lun, 05/30/2016 - 15:20

Dans le cadre de la Semaine de l’Innovation en Corse, lancée par l’ADEC en partenariat avec INIZIÀ, nous avons le plaisir de vous inviter à une Rencontre Open Innovation sur le thème de l'Accompagnement des projets innovants, jeudi 9 juin 2016 à Ajaccio, organisée avec ENGIE et l'Université de Corse.

INSCRIPTION OBLIGATOIRE

Dans le cadre de la Semaine de l’Innovation en Corse, lancée par l’ADEC en partenariat avec INIZIÀ, nous avons le plaisir de vous inviter à une Rencontre Open Innovation sur le thème de l'Accompagnement des projets innovants, jeudi 9 juin 2016 à Ajaccio, organisée avec ENGIE et l'Université de Corse.

INSCRIPTION OBLIGATOIRE

Du 6 au 10 juin, l'ENGIE Innovation Week 2016 sera une belle occasion de (re)découvrir la culture de l’innovation d’ENGIE et sa vitalité au sein du Groupe. Dans ce cadre, ENGIE et INIZIÀ, structure d'appui à l'innovation en Corse, ont le plaisir de vous inviter à une Rencontre Open Innovation sur le thème de l'Accompagnement des projets innovants, Jeudi 09 Juin 2016 à l'hôtel Campo dell'Oro à Ajaccio.

Inscrivez-vous

Catégories: Flux externes

Quand l'appli Bowkr fait (encore) parler d'elle

jeu, 05/26/2016 - 10:06

Vu dans la presse (Corse Matin) ► Retrouvez l'article du quotidien Corse Matin ainsi que le reportage de France 3 Corse sur Bowkr, start-up accompagnée par l'Incubateur d'entreprises innovantes INIZIÀ. L’application Bowkr donne accès à une base de données internationale de contrats dans le domaine des emplois flexibles, mobiles, et free-lance, de l’hôtellerie à la musique, en passant par l’artistique et le numérique.

Vu dans la presse (Corse Matin) ► Retrouvez l'article du quotidien Corse Matin ainsi que le reportage de France 3 Corse sur Bowkr, start-up accompagnée par l'Incubateur d'entreprises innovantes INIZIÀ. L’application Bowkr donne accès à une base de données internationale de contrats dans le domaine des emplois flexibles, mobiles, et free-lance, de l’hôtellerie à la musique, en passant par l’artistique et le numérique.

►Voir le reportage sur France 3 Corse :

Catégories: Flux externes

Formation INIZIÀ sur les nouveaux modèles économiques associés aux projets innovants

lun, 05/23/2016 - 17:19

Une vingtaine de participants ont assisté à la première journée de formation organisée par INIZIÀ sur le Business Model Canvas et le design thinking, nouveaux outils d’accompagnement de projets innovants.

Animée par Jean-Marie NAZARENKO (Poisson Pilote), conseil en stratégie numérique, cette session de formation se décompose en une présentation du Business Model Canvas et en ateliers pratiques (Wokshops) à Ajaccio et à Bastia pour ses start-ups et partenaires.


Une vingtaine de participants ont assisté à la première journée de formation organisée par INIZIÀ sur le Business Model Canvas et le design thinking, nouveaux outils d’accompagnement de projets innovants.

Animée par Jean-Marie NAZARENKO (Poisson Pilote), conseil en stratégie numérique, cette session de formation se décompose en une présentation du Business Model Canvas et en ateliers pratiques (Wokshops) à Ajaccio et à Bastia pour ses start-ups et partenaires.

Le programme des 3 journées :

Lundi 23 :

Modèle économique dans l’innovation, innovation dans le modèle économique :

- Repenser la notion de modèle économique

- Le modèle économique, un produit d’équipe

- Des outils concrets : quoi, pourquoi, comment ?

- Des cas d’usages pour comprendre

Informatique et libertés : mettez-vous en conformité

Mardi 24 mai à Ajaccio (Incubateur INIZIÀ) et mercredi 25 mai à Bastia (IMF Borgo) :

3 heures d’open workshop pour les porteurs de projets

Catégories: Flux externes

RETIS : nouveau Conseil d’administration et réélection de Patrick VALVERDE à la Présidence du réseau

mer, 05/18/2016 - 09:01

Lors de l’Assemblée Générale ordinaire de RETIS qui s’est tenue à Nantes, le 13 mai 2016, à l’occasion du Congrès annuel du réseau organisé avec Atlanpole, un nouveau Conseil d’administration a été élu, avec une confiance réaffirmée au Président sortant, Patrick VALVERDE, qui voit donc son mandat renouvelé pour une durée de trois ans. L'Incubateur d'entreprises innovantes de Corse, INIZIÀ, sera de nouveau représenté au sein du Conseil d'administration.

Lors de l’Assemblée Générale ordinaire de RETIS qui s’est tenue à Nantes, le 13 mai 2016, à l’occasion du Congrès annuel du réseau organisé avec Atlanpole, un nouveau Conseil d’administration a été élu, avec une confiance réaffirmée au Président sortant, Patrick VALVERDE, qui voit donc son mandat renouvelé pour une durée de trois ans. L'Incubateur d'entreprises innovantes de Corse, INIZIÀ, sera de nouveau représenté au sein du Conseil d'administration.

Le nouveau Conseil d’administration élu sur la base de nouveaux statuts simplifiant la gouvernance et adoptés lors de l’AG de 2015, est désormais composé de 22 membres dont 18 membres titulaires représentant les structures d’appui à l’innovation labellisées et représentant le niveau de professionnalisation du réseau (Technopoles, CEEI, Incubateurs, publics et pôles de compétitivité) et 4 membres associés, représentant des structures non labellisées mais partageant les valeurs de réseau et issues du secteur privé pour certaines. L’assemblée générale a ainsi renouvelé sa confiance à des membres historiques, qui ont construit et continuent à porter le réseau depuis plus de vingt ans, comme Atlanpole, mais a choisi d’en accueillir de nouveaux comme la Technopole de Brest ou encore le CEEI Creativ.

Selon les vœux de son Président et de l’ensemble des administrateurs, les prochains exercices feront l’objet de choix stratégiques pour, à la fois asseoir et consolider le positionnement différenciateur du réseau, mais aussi pour renforcer la capacité d’action de l’association, avec pour priorités

  • D’être identifié et reconnu comme le lieu de référencement et d’accréditation en France des professionnels de l’innovation œuvrant dans l’animation territoriale et dans l’accompagnement des entreprises innovantes, en renforçant la politique de labels et en les rendant plus visibles
  • De devenir un interlocuteur incontournable des collectivités locales pour la mise en œuvre de leurs politiques publiques locales d’innovation
  • De valoriser les entreprises accompagnées par les membres du réseau, de communiquer sur les success stories et de les intégrer aux débats stratégiques du réseau

Pour cela, l’équipe de RETIS, avec à sa tête, Cristèle COUGET, Directrice, travaillera à

  • Capitaliser et exploiter, en les optimisant, les résultats positifs des programmes de professionnalisation et les missions d’accompagnement sur les territoires testés les années précédentes
  • Toujours plus et mieux communiquer pour accueillir de nouveaux adhérents et vendre plus de services

RETIS, assurera par ailleurs ses engagements pris auprès des partenaires publics et privés soutenant le réseau depuis plusieurs années, en poursuivant l’animation des programmes nationaux subventionnés et dédiés à l’entrepreneuriat. Ces actions seront renforcées et légitimées par la poursuite des collaborations renforcées avec les réseaux européens et internationaux EBN et IASP, avec lesquels une complémentarité accrue sera démontrée.

Composition du Conseil d’Administration nouvellement élu

Membres titulaires :

ANGOT Christophe, Angers Technopole
BAFFOU François, Bordeaux Technowest
BOUSNANE Abdelkader, Aditec
CUNY François, Pôle Systématic
DALLE Jean-Michel, Agoranov
DANIEL Hervé, CEEI Creativ
DOAN Virginia, Castres Mazamet Technopole
DUPONT Thomas, Prémice
FARRENG Olivier, Hélioparc
HALM Jean-Michel, Technopole de l'Aube
PARMENTIER-LESAGE Fabrice, Ester Technopole
PEGUILLAN Elisabeth, Technopole de la réunion
PIERRE Emmanuel, Inizia
POUPART Christophe, Val d'Oise Technopole
SIX Caroline, Atlanpole
VALVERDE Patrick, Toulon Var Technologie
VANDENBROUCKE Eric, Technopole de Brest
VERVAECKE Etienne, Eurasanté

Membres Associés :

CHAZAUX Marc, Elan
MASSOT Pascale, Telecom Paritech
MEMBRE Benoit, Le Bivouac
MERQUIOL Thierry, Wiseed

Catégories: Flux externes

2 nouvelles conventions d'incubation signées

lun, 04/25/2016 - 09:18

L'Incubateur d'entreprises innovantes – INIZIÀ vient d'enregistrer la signature de 2 nouvelles conventions d'accompagnement. Ces projets, « FUSIONNEL » et « AMBIENTE », ont été préalablement expertisés puis sélectionnés par le Comité de sélection et de suivi (CoSS) qui s'est réuni à Bastia le 18 mars 2016. Cette réunion, présidée par Dominique FILIPPINI et à laquelle participaient Jean-Christophe ANGELINI, Conseiller Exécutif de la CTC et Président de l'ADEC ainsi que Jacques POMONTI, président d'INIZIÀ, a été l'occasion de revoir deux autres projets en fin d'incubation : BOWKR et NEUTRAMIANTE.

L'Incubateur d'entreprises innovantes – INIZIÀ vient d'enregistrer la signature de 2 nouvelles conventions d'accompagnement. Ces projets, « FUSIONNEL » et « AMBIENTE », ont été préalablement expertisés puis sélectionnés par le Comité de sélection et de suivi (CoSS) qui s'est réuni à Bastia le 18 mars 2016. Cette réunion, présidée par Dominique FILIPPINI et à laquelle participaient Jean-Christophe ANGELINI, Conseiller Exécutif de la CTC et Président de l'ADEC ainsi que Jacques POMONTI, président d'INIZIÀ, a été l'occasion de revoir deux autres projets en fin d'incubation : BOWKR et NEUTRAMIANTE.

Les projets sélectionnés par INIZIÀ bénéficient d'un accompagnement personnalisé (coaching, études externes, mise en réseau, ...) et d'un hébergement qui leur permet de développer leur idée et de créer une start-up. Les deux nouveaux projets entrés en incubation sont :

  • FUSIONNEL, porté par Marie NEGRONI → Le projet développé porte sur le lancement d’une plateforme web de rencontre avec une approche originale basée sur la morphopsychologie des utilisateurs. Avec, à l'appui, les travaux de l’Institut des Sciences de l’Evolution de Montpellier (Isem) et ses scientifiques qui confirment la règle du « qui se ressemble, s’assemble », le site permettra de rapprocher et mettre en relation des personnes partageant des proportions et des traits de visage similaires grâce à un logiciel de reconnaissance faciale.


  • AMBIENTE, porté par Jean-Sébastien GUALTIERI → Développement d’un système de suivi en temps réel basé sur les réseaux d’objets connectés. Il se compose d’un volet hardware (les systèmes d'acquisition de données et la transmission réseau) et d’un volet software (possibilité de suivre en temps réel les individus étudiés depuis un PC, un smartphone ou une tablette). Le projet est issu d’une collaboration entre SITEC et l’Université de Corse portant sur l’étude d’un système d’information scientifique de de modélisation comportementale des espèces halieutiques du littoral corse. L’idée est de déployer et d’adapter cette technologie sur des applications terrestres et sur différents supports.


Les membres du CoSS ont également pris acte de l'évolution positive des projets BOWKR et NEUTRAMIANTE, ainsi que du projet DRIVECO qui vient d'inaugurer sa première station de recharge solaire pour véhicule électrique.

Voir/écouter les articles de presse suite à la réunion du Comité de sélection et de suivi du 18 mars 2016 à Bastia :


Catégories: Flux externes

INIZIÀ recrute

lun, 04/18/2016 - 14:08
INIZIÀ recherche un ingénieur d'affaires pour accompagner des projets innovants en Corse.

L’Incubateur d’Entreprises Innovantes – INIZIÀ est une structure d’appui à l’innovation dont l’ambition est de contribuer à la création d'activité économique et d'emplois sur le territoire. Soutenue par la Collectivité Territoriale de Corse, l’Etat, l’Union Européenne et ses membres fondateurs* l’association offre une expertise et des outils d’accompagnement de projets d’entreprises innovantes.

Ses deux missions principales sont :

- L’incubation de projets innovants

- L’animation du territoire dans le domaine de l’innovation, la sensibilisation et le soutien à l’entrepreneuriat

En déployant ses différentes missions, INIZIÀ concourt à la formation d'un écosystème propice à l'émergence et au développement de startups en Corse.

* Outre la Collectivité Territoriale de Corse, les membres fondateurs d'INIZIÀ sont : la Communauté d'agglomération du Pays ajaccien, la Communauté d'agglomération de Bastia, la Chambre de commerce et d'industrie de Corse, la CCI d’Ajaccio et de la Corse-du-Sud, la CCI de Bastia et de la Haute Corse et l’Université de Corse.

Adresser un CV et une lettre de motivation à l’attention de M. Jacques POMONTI, président d’INIZIÀ : incubateur@iei-inizia.fr

INIZIÀ recherche un ingénieur d'affaires pour accompagner des projets innovants en Corse.

L’Incubateur d’Entreprises Innovantes – INIZIÀ est une structure d’appui à l’innovation dont l’ambition est de contribuer à la création d'activité économique et d'emplois sur le territoire. Soutenue par la Collectivité Territoriale de Corse, l’Etat, l’Union Européenne et ses membres fondateurs* l’association offre une expertise et des outils d’accompagnement de projets d’entreprises innovantes.

Ses deux missions principales sont :

  • L’incubation de projets innovants
  • L’animation du territoire dans le domaine de l’innovation, la sensibilisation et le soutien à l’entrepreneuriat

En déployant ses différentes missions, INIZIÀ concourt à la formation d'un écosystème propice à l'émergence et au développement de startups en Corse.

* Outre la Collectivité Territoriale de Corse, les membres fondateurs d'INIZIÀ sont : la Communauté d'agglomération du Pays ajaccien, la Communauté d'agglomération de Bastia, la Chambre de commerce et d'industrie de Corse, la CCI d’Ajaccio et de la Corse-du-Sud, la CCI de Bastia et de la Haute Corse et l’Université de Corse.

Adresser un CV et une lettre de motivation à l’attention de M. Jacques POMONTI, président d’INIZIÀ : incubateur@iei-inizia.fr

r Intitulé du poste

§ Ingénieur d’affaires

r Localisation

§ Bastia

r Rémunération

§ 35 – 45 K€ (CDI)

r Mission

§ Objectifs principaux : rattaché(e) au directeur d’INIZIÀ, vous avez pour responsabilité d’accompagner, de conseiller et de coacher les équipes des projets incubés en fonction de leurs objectifs.

ð Détection de projets d’innovation sur l’ensemble du territoire de Corse

ð Accueil et Information des porteurs de projets et des entreprises innovantes

ð Accompagnement, conseil et suivi des porteurs de projets et des entreprises innovantes

ð Mise en relation avec les acteurs concernés dans l’écosystème de l’innovation (partenaires, financeurs, experts, prestataires)

§ Être force de proposition et apporter son expertise dans la mise en place, l’animation ou le suivi d’outils techniques et financiers dédiés aux entreprises :

ð Animation et développement d’un talent pool et d’un réseau d’experts constitué pour intervenir ponctuellement dans les parcours d’accompagnement des entreprises

ð Mise en place de nouveaux outils financiers (réseau de Business Angels, fonds d’aide…)

ð Participation à l’animation, la gestion et la promotion d’immobilier d’entreprises dédié aux entreprises innovantes (pépinières…)

§ Participer autant que de besoin aux autres actions structurantes de d’INIZIÀ :

ð Programmes régionaux, projets européens, structuration de filières, relations avec les clusters

ð Participation aux réseaux de partenaires et aux programmes régionaux d’innovation

 

r Profil

§ Formation

ð Bac + 5 minimum : Ecole de commerce, Ingénieur, IEP (Sciences Politiques), voire Master 2 Gestion et administration d’entreprises avec expérience professionnelle

§ Expérience opérationnelle en matière de projets innovants et technologiques (3 ans minimum)

§ Savoir-faire confirmé dans les domaines suivants :

ð Diagnostic

ð Montage de Business Plan

ð Levées de fonds

ð Stratégie de développement

§ Maîtrise de l’anglais parlé et écrit

 

r Les plus

§ Une expérience de créateur d’entreprise, de chef d’entreprise ou de consultant

§ Une expérience dans une structure d’appui à l’innovation (technopole, CEEI, Incubateur, pôle de compétitivité, pépinière d’entreprises, …) ou de financement d’entreprises.

Catégories: Flux externes

Revoir l'émission spéciale d'Inseme consacrée à INIZIÀ

ven, 04/15/2016 - 13:50
Luc Mondoloni et Célia Petroni mettent l'innovation en Corse à l'honneur en faisant un point sur les projets portés par Inizià, ceux qui sont sortis d'incubation et ceux qui sont encore en suivi.

Invités : Emmanuel Pierre, directeur d'Inizià et David Lucena, responsable du projet Urba Earth.

Un grand merci à l'équipe d'Inseme pour son fidèle soutien à Inizià.

Luc Mondoloni et Célia Petroni mettent l'innovation en Corse à l'honneur en faisant un point sur les projets portés par Inizià, ceux qui sont sortis d'incubation et ceux qui sont encore en suivi.

Invités : Emmanuel Pierre, directeur d'Inizià et David Lucena, responsable du projet Urba Earth.

Un grand merci à l'équipe d'Inseme pour son fidèle soutien à Inizià.

Catégories: Flux externes

La Corse qui innove

mar, 03/29/2016 - 08:30

Vu dans la presse (Settimana – semaine du 18 au 24 Mars 2016) : INIZIÀ était en bonne place dans le numéro spécial de Settimana « La Corse qui innove »

 

Voir les articles sur la page Facebook d'Inizià


Vu dans la presse (Settimana – semaine du 18 au 24 Mars 2016) : INIZIÀ était en bonne place dans le numéro spécial de Settimana « La Corse qui innove »

 

Voir les articles sur la page Facebook d'Inizià

Inizià

… Et ses projets


Catégories: Flux externes

Un tour d’horizon du concept de l’innovation

jeu, 02/25/2016 - 14:06

Qu’est-ce qu’un projet innovant ? C’est une question récurrente qui est posée aux structures d’accompagnement comme aux financeurs. Il est difficile d’évaluer le caractère innovant d’un projet sans une analyse approfondie car la notion d’innovation, longtemps restreinte à son aspect technique en lien avec la R&D reste imprécise, donc subjective et évolue avec le temps. C’est pourquoi INIZIÀ, structure d’accompagnement de projets innovants en Corse, s’appuie sur un comité d’experts, le Comité de sélection et de suivi (COSS), qui détermine collectivement le degré d'innovation d’un projet.

Lorsqu’on parle d’innovation on pense généralement aux start-ups du numérique. Pourtant, en Corse comme ailleurs, le numérique n’est pas le seul vecteur d’innovation et de croissance. C’est ce qu’estime également Bpifrance qui a réalisé, en 2015, un vaste travail de redéfinition de l’innovation, en partenariat avec la FING, afin d’adapter ses dispositifs de soutien aux jeunes entreprises. BlaBlaCar et Autolib’ offrent de solutions de mobilité innovantes ; quant à SushiShop, il a créé 1 500 emplois en quatre and en installant des bars à sushis au sein des supermarchés. L’innovation peut donc également être sociale, marketing, etc. Tour d’horizon.


Qu’est-ce qu’un projet innovant ? C’est une question récurrente qui est posée aux structures d’accompagnement comme aux financeurs. Il est difficile d’évaluer le caractère innovant d’un projet sans une analyse approfondie car la notion d’innovation, longtemps restreinte à son aspect technique en lien avec la R&D reste imprécise, donc subjective et évolue avec le temps. C’est pourquoi INIZIÀ, structure d’accompagnement de projets innovants en Corse, s’appuie sur un comité d’experts, le Comité de sélection et de suivi (COSS), qui détermine collectivement le degré d'innovation d’un projet.

Lorsqu’on parle d’innovation on pense généralement aux start-ups du numérique. Pourtant, en Corse comme ailleurs, le numérique n’est pas le seul vecteur d’innovation et de croissance. C’est ce qu’estime également Bpifrance qui a réalisé, en 2015, un vaste travail de redéfinition de l’innovation, en partenariat avec la FING, afin d’adapter ses dispositifs de soutien aux jeunes entreprises. BlaBlaCar et Autolib’ offrent de solutions de mobilité innovantes ; quant à SushiShop, il a créé 1 500 emplois en quatre and en installant des bars à sushis au sein des supermarchés. L’innovation peut donc également être sociale, marketing, etc. Tour d’horizon.


L’innovation de produit, de service ou d’usage

Le projet introduit un nouveau produit/service ou une amélioration significative dans la nature, les fonctions ou la manière d’utiliser un service ou produit existant.

L’innovation de procédé et d’organisation

Le projet introduit de nouveaux procédés conception et/ou de production, ou bien des transformations inédites dans l’organisation ou le management de l’entreprise, dans ses processus, dans sa logistique ou ses procédés fournisseurs.

L’innovation marketing et commerciale

Le projet change la manière dont le produit ou le service est présenté, commercialisé, promu ou tarifé, ou encore la relation clients autour du produit ou service.

L’innovation du modèle d’affaires

Le projet repose sur une nouvelle structure des coûts et des revenus pour l’entreprise.

L’innovation technologique

Le projet repose sur la mise au point ou l’intégration d’une technologie nouvelle.

L’innovation sociale

Le projet répond à ses besoins sociaux non satisfaits ou mal satisfaits, ou permet de créer de nouvelles relations et collaborations sociales.

Catégories: Flux externes

Generazioni Intraprenadori

lun, 02/22/2016 - 15:32

INIZIÀ tient à partager avec vous un événement : le Prix Moovjee-Innovons Ensemble édition 7 est lancé ! Cette édition met en lumière la #GénérationEntrepreneurs et cherche à dénicher les #Superhéros de demain !

Ce concours s’adresse aux jeunes, porteurs de projets, autoentrepreneurs et entrepreneurs déjà déclarés, de 18 à 26 ans inclus (30 ans pour les doctorants). A la clé, une dotation globale d’un montant de 150 000 € : de quoi vous aider à développer encore plus votre projet !

Cet événement est également l'occasion de rencontrer 800 jeunes entrepreneurs lors de la remise des Prix le 12 avril 2016 et d’intégrer une communauté déjà très dynamique.

Tentez votre chance et postulez avant le 2 mars 2016, 12h00 (heure de Paris) à l’adresse suivante :

http://www.moovjee.fr/le-prix-moovjee-innovons-ensemble

INIZIÀ tient à partager avec vous un événement : le Prix Moovjee-Innovons Ensemble édition 7 est lancé ! Cette édition met en lumière la #GénérationEntrepreneurs et cherche à dénicher les #Superhéros de demain !

Ce concours s’adresse aux jeunes, porteurs de projets, autoentrepreneurs et entrepreneurs déjà déclarés, de 18 à 26 ans inclus (30 ans pour les doctorants). A la clé, une dotation globale d’un montant de 150 000 € : de quoi vous aider à développer encore plus votre projet !

Cet événement est également l'occasion de rencontrer 800 jeunes entrepreneurs lors de la remise des Prix le 12 avril 2016 et d’intégrer une communauté déjà très dynamique.

Tentez votre chance et postulez avant le 2 mars 2016, 12h00 (heure de Paris) à l’adresse suivante :

http://www.moovjee.fr/le-prix-moovjee-innovons-ensemble

Critères d’éligibilité :

  • Avoir entre 18 et 30 ans

  • Avoir créé sa société en France

  • Détenir au moins 20% du capital de la société

  • Avoir pour objectif de développer son entreprise et de créer des emplois

A vos stylos : nous savons que vous êtes les #SuperHéros de l’entrepreneuriat. Le jeu en vaut la chandelle. Ce concours est sera un accélérateur supplémentaire pour votre projet.  En participant, vous aurez également la chance de partager un moment de convivialité et d’échange avec la #GénérationEntrepreneur, près de 800 jeunes entrepreneurs réunis lors de la remise des Prix au Trianon le 12 avril prochain.


Catégories: Flux externes

Soutenez Bowkr, un projet innovant issu de l'Incubateur de Corse

mer, 02/17/2016 - 17:47

Vous souhaitez encourager une initiative utile et porteuse de sens ? Votez pour le projet Bowkr sur le site de La Fabrique Aviva. Bowkr est une plateforme Web et une application mobile de mise en relation professionnelle destinées aux emplois flexibles, mobiles et freelances qui repose sur une base de données de compétence internationale. L’objectif est de pouvoir indiquer ses disponibilités en temps réel, dans des profils qui ne sont jamais périmés, tout en facilitant la coïncidence entre l’offre et la demande. Léo KINANY-MARTELLI et Morgan TOMASINI, co-fondateurs de la société, sont accompagnés et hébergés par INIZIÀ.

Vous souhaitez encourager une initiative utile et porteuse de sens ? Votez pour le projet Bowkr sur le site de La Fabrique Aviva. Bowkr est une plateforme Web et une application mobile de mise en relation professionnelle destinées aux emplois flexibles, mobiles et freelances qui repose sur une base de données de compétence internationale. L’objectif est de pouvoir indiquer ses disponibilités en temps réel, dans des profils qui ne sont jamais périmés, tout en facilitant la coïncidence entre l’offre et la demande. Léo KINANY-MARTELLI et Morgan TOMASINI, co-fondateurs de la société, sont accompagnés et hébergés par INIZIÀ.

Le pitch de Bowkr :

Qu'est ce que l'emploi de demain ?

Aujourd'hui les gens ne recherchent plus un travail mais une raison d'être ! Vivre sa passion comme un métier et vivre son métier comme une passion!

Les profils les plus recherchés aujourd'hui sont dans l’hôtellerie, le numérique et l'artistique, et connaissent naturellement un fort turn-over.

Nous avons donc identifier un marché pour s'adapter aux pratiques actuelles et à celles de demain. Il s'agit du marché des emplois flexibles,mobiles et freelance. De l’hôtellerie, en passant par l'artistique, le numérique, la sécurité, et tout personne ayant une compétence et désirant la mettre à profit comme par exemple un professeur d'anglais au chômage pouvant vendre ses compétences d’interprète ou de traducteur.

La reforme du 8 octobre 2014 du pole emploi, les mini jobs en Allemagne et les contrats zéro heure en Angleterre en sont le résultat de ce changement et facilitent notre démarche.

Nous avons donc réalisé une plateforme adaptée aux besoins de nos utilisateurs qui utilisent aujourd'hui des alternatives comme les sites d'annonces, qui ne sont pas adaptés, à cause de leur austérité, à l'image de ces talents créatifs qui peuvent aujourd'hui facilement se vendre sur la toile. Mais ces nouvelles professions ont principalement besoin d'une plateforme permettant de s'adapter aux pratiques de mobilités.

Bowkr est donc une base de données internationale de "talents" et "d'employeurs". Tous deux créant un profil, qui ne périme jamais mais évolue. En plus de la possibilité d'une recherche bilatérale, la principale innovation est dans la possibilité d'indiquer au monde sa disponibilité et ce en temps réel ! d'un simple clic "je suis dispo", "je ne suis plus dispo". il faut donc moins de temps pour trouver un talent sur Bowkr que de commander un café.

Nous venons de terminer notre phase de tests et commençons à réaliser notre acquisition. Nous comptons aujourd'hui 3000 profils dans une dizaine de pays et plus d'un centaine de contrats ont été signés. Maintenant que nous connaissons bien nos niches et la masse critique à atteindre pour gérer l'offre et la demande, grâce à notre gestion des données type big data, nous pouvons facilement cibler nos utilisateurs dans de petites niches selon les tensions entre l'offre et la demande.

Notre besoin de financement prend en compte le temps de développement du modèle économique déjà validé et testé. (premium pour grands recruteurs, et paiement de la mise en relation comme airbnb) De plus, un budget communication permettant de cibler nos niches en fonction des périodes de recherches dans les différents secteurs.

Catégories: Flux externes

La Collectivité Territoriale de Corse élabore son schéma de développement économique, d'innovation et d'internationalisation de la Corse

jeu, 01/28/2016 - 08:26

Premier pas vers l'élaboration d'un schéma de développement économique, d'innovation et d'internationalisation en application des dispositions de la Loi NOTRe, l'Assemblée de Corse a adopté, ce jour, une délibération instituant un Comité de pilotage présidé par le président de l'ADEC, Jean-Christophe ANGELINI. Au regard de ses missions d'expertise, d'accompagnement de projets innovants, de promotion et d'animation du territoire, l'Incubateur de Corse INIZIÀ est naturellement associé à la démarche.

Premier pas vers l'élaboration d'un schéma de développement économique, d'innovation et d'internationalisation en application des dispositions de la Loi NOTRe, l'Assemblée de Corse a adopté, ce jour, une délibération instituant un Comité de pilotage présidé par le président de l'ADEC, Jean-Christophe ANGELINI. Au regard de ses missions d'expertise, d'accompagnement de projets innovants, de promotion et d'animation du territoire, l'Incubateur de Corse INIZIÀ est naturellement associé à la démarche.

La Loi du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe) renforce le rôle de la « Région » en matière de développement économique. Elle est notamment responsable de la politique de soutien aux petites et moyennes entreprises et aux entreprises de taille intermédiaire. Elle devra présenter un schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation (SRDEII) qui fixera les orientations régionales pour une durée de cinq ans.

La Collectivité Territoriale de Corse entend mettre en place une démarche de co-construction fondée sur la concertation et rassemblant les acteurs publics et privés. C'est dans cette perspective qu'un Comité de pilotage a été mis en place. Il sera présidé par le Président de l’ADEC, co-présidé par la Présidente de l’Agence du Tourisme de la Corse et le Président de l’Office des Transports de la Corse. Un représentant de chaque groupe politique siégeant à l’Assemblée de Corse sera désigné au sein de ce Comité qui associera tous les acteurs de la chaîne du développement économique et de l'innovation, parmi lesquels INIZIÀ occupera toute sa place.

Catégories: Flux externes

Les voeux de Jacques POMONTI, président d'INIZIÀ

ven, 01/08/2016 - 14:15

Soutenir l'innovation pour créer de l'activité économique et de l'emploi en Corse, telle est l'ambitieuse mission de l'incubateur d'entreprises innovantes Inizià. Sa constitution en une association de plein droit il y a deux ans lui a permis de renforcer les actions qu'il menait déjà depuis plusieurs années : sensibiliser à l’importance décisive de l'innovation pour le développement économique et social de notre île, mobiliser les énergies en appui des acteurs du territoire et donner la chance à des idées nouvelles de pouvoir se concrétiser en accompagnant des porteurs de projets tout au long du processus de création.


Soutenir l'innovation pour créer de l'activité économique et de l'emploi en Corse, telle est l'ambitieuse mission de l'incubateur d'entreprises innovantes Inizià. Sa constitution en une association de plein droit il y a deux ans lui a permis de renforcer les actions qu'il menait déjà depuis plusieurs années : sensibiliser à l’importance décisive de l'innovation pour le développement économique et social de notre île, mobiliser les énergies en appui des acteurs du territoire et donner la chance à des idées nouvelles de pouvoir se concrétiser en accompagnant des porteurs de projets tout au long du processus de création.

Nous sommes chaque jour encouragés par l'audace, l'imagination et la volonté de tous ceux qui tentent de réaliser leurs rêves pour inventer un monde meilleur. Ils ne font qu'affermir notre intime conviction : l'innovation est un atout déterminant pour l'avenir de la Corse : elle fournit les opportunités d’exploiter ses talents et ses énergies ; elle lui donne une image dynamique ; elle renforce l'attractivité de son territoire et offre de nouvelles perspectives à sa jeunesse.

En 2016 et fort de votre soutien, Inizià entend aller plus loin en renforçant son soutien aux TPE/PME qui souhaitent se moderniser et innover, en continuant à détecter de nouveaux projets pouvant donner naissance à des start-up insulaires et faire en sorte que l'inventivité soit perçue comme un impératif et continue à s'épanouir en Corse.

Toute l'équipe d'Inizià se joint à moi pour vous souhaiter une excellente année pleine de nouveaux défis.

Jacques POMONTI

Président

Catégories: Flux externes

LSee expose au CES de Las Vegas

mar, 01/05/2016 - 15:55

Le CES ouvre ses portes à Las Vegas le 6 janvier 2016. Comme souvent, ce salon de l'électronique grand public donnera le tempo de l'année en traçant les grandes tendances high-tech. La société LSee, accompagnée par l'Incubateur d'entreprises innovantes INIZIÀ,a été sélectionnée par Business France avec 22 autres startups françaises pour exposer sur le pavillon French Tech.

Le CES ouvre ses portes à Las Vegas le 6 janvier 2016. Comme souvent, ce salon de l'électronique grand public donnera le tempo de l'année en traçant les grandes tendances high-tech. La société LSee, accompagnée par l'Incubateur d'entreprises innovantes INIZIÀ,a été sélectionnée par Business France avec 22 autres startups françaises pour exposer sur le pavillon French Tech.

LSee présente en exclusivité mondiale son nouveau tracker métabolique qui aide à brûler facilement les graisses en analysant le sang des utilisateurs. Il s'agit du premier objet connecté qui permet de modifier votre régime alimentaire et votre programme d’entraînement par rapport à votre propre métabolisme pour atteindre vos objectifs plus facilement et rapidement.

L'analyse de sang pour optimiser la perte de poids

Pour évaluer l'impact de l'activité physique sur leur métabolisme, quelles possibilités s'offrent aux sportifs ? Pour l'instant, les enregistreurs d'activité, bracelets ou montres, sont privilégiés. Certaines balances connectées calculent aussi l'IMC (indice de masse corporelle) des utilisateurs. Mais ces dispositifs ne sont que des estimations de la quantité de calories brûlées ou de la distance parcourue, qui ne tiennent pas vraiment compte du profil de chaque utilisateur.

Pour fournir des retours beaucoup plus précis, la start-up LSee, partagée entre Paris (Le Tremplin) et Ajaccio (INIZIÀ), où l'entreprise a été créée, a imaginé un objet connecté inédit pour les personnes qui souhaitent perdre du poids. A partir d'une gouttelette de sang déposée sur une bandelette spéciale, l'appareil peut évaluer la perte de masse graisseuse consécutive à un effort physique. "En renouvelant ce geste après chaque effort, on peut évaluer l'efficacité de différents types d'activité physique", confie Cyril Torre, le PDG de la start-up.

Les utilisateurs seront-ils prêt à se piquer le bout du doigt régulièrement, comme le font les diabétiques pour mesurer leur glycémie ? Ce ne devrait pas être un problème, estime le fondateur de Lsee. "Les premiers tests que nous avons réalisé dans des centres de fitness montrent que cela passe très bien. Il y a un frein psychologique avant la première utilisation, mais la plupart de ceux qui essaient ne sont pas rebutés par le petit picotement".

LSee mise sur des prescripteurs, professionnels du bien-être et du sport, pour convaincre le public. "L'utilisation du produit peut être accompagnée par des coaches sportifs et diététiciens", précise le CEO. L'application mobile liée au produit invite les utilisateurs à "qualifier" leurs activités et à mentionner ce qu'ils mangent, afin que des conseils nutritionnels leur soient donnés en fonction de leur métabolisme.

Grâce à INIZIÀ, LSee a mis au point un premier prototype fonctionnel et prépare l'industrialisation du produit. Elle prévoit de livrer les premiers exemplaires en septembre 2016, pour un prix compris entre 100 et 150 euros. Sa participation au CES 2016 va lui permettre de prendre contact avec le marché américain, où le quantified self est bien plus développé qu'en Europe.

Elle lancera aussi la communication sur son produit, avec l'espoir d'acquérir de la visibilité grâce à son innovation technologique. LSee fait partie des 22 start-up françaises sélectionnées par Business France qui exposeront dans l'Eureka Park, l'espace start-up du CES.

Catégories: Flux externes

Meilleurs voeux 2016 !

lun, 01/04/2016 - 15:19

L'équipe d'Inizià vous souhaite une bonne année, pleine de nouveaux défis et ouverte sur l'innovation.

Vi prisintemu i nostri auguri di paci è di saluta pà u 2016

L'équipe d'Inizià vous souhaite une bonne année, pleine de nouveaux défis et ouverte sur l'innovation.

Vi prisintemu i nostri auguri di paci è di saluta pà u 2016

Catégories: Flux externes

Pages